Ronald Bourgeois

Biographie

Originaire de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse, Ronald Bourgeois est l'un des principaux auteurs compositeurs en Acadie. Une soixantaine de ses chansons se trouvent sur les albums d’artistes de l’Acadie et d’ailleurs.

Ronald a enregistré deux disques, dont Amène le vent en 1994 et Le long retour en 2001.

Au printemps 2008, À l’Infini communications lance une compilation de ses principaux succès, interprétés par des artistes de partout au Canada ainsi qu'en Louisiane. 

Lauréat de multiples prix et nominations, en 2008, une de ses chansons se retrouve sur le disque de Roddie Romero qui est en nomination pour un prix Grammy aux États Unis.

 

Pourquoi as-tu accepté de participer au projet?

Nous avons tous été touchés par le cancer. J'ai perdu mon père en 1990 et une bonne amie tout récemment. À l'âge de 11 ans, j'ai compris psychologiquement ce que représente réellement la mort quand mon grand ami, Eugène, nous a quittés. J'ai accepté de participé à ce projet car, quelque part, l'acte de participer me rapproche de ceux que j'ai perdus et me donne espoir qu'en offrant ma petite chanson, je contribue à combattre cette  maladie qui vient nous prendre ceux qu'on aime le plus.

Comment l’écriture d’une berceuse a-t-il été différente que l’écriture d’une autrechanson?

La simplicité de la mélodie et la douceur de l'interprétation.

Raconte ta berceuse

Eugène était un de mes grands amis d'enfance. À 11 ans, il est décédé suite à une allergie à un médicament l'or d'une opération. Sa mort fut un moment énorme dans ma vie. Son départ représente aussi la fin de l'innocence et ma transition de l'enfance à l'adolescence. La chanson rappelle les moments de joie, d'innocence et de liberté. Dans le contexte de ce projet, cette chanson parle des beaux moments que vivra celui ou celle à qui cette chanson sera chantée.

Quelle est ta berceuse préférée? Ou quelle berceuse aimes-tu chanter à tes enfants?

Je n'ai pas d'enfant, mais je crois que la chanson « What a Wonderful World » de Bob Thiele et George David Weiss enregistrée par Louis Armstrong et sortie à l'automne 1967 est une chanson qui devrait être chantée à tout bébé et au monde entier tous les matins.

Quel est ton souvenir le plus lointain lié à la musique?

La première fois que j'ai entendu mon père chanter. Je crois que j'avais 4 ou 5 ans. J'étais dans le siège d'en arrière de sa 1957 Chevrolet. La radio jouait une chanson   « swing, big band » et mon père chantait à pleine voix. Je me rappelle d’avoir ressenti un sentiment incroyable d'abandon et de joie.

Quel rôle la musique joue-t-elle auprès des enfants?

La musique libère les enfants, les amuse et les fait rêver. La musique leur permet de trouver leur individualité.

La berceuse idéale, c’est quoi?

Le chant des oiseaux le matin et le son de la mer le soir.

Ronald Bourgeois

Chaque année, nous sommes à la recherche d'un nouveau projet qui nous permettrait d'amasser des fonds pour la fondation, mais nous voulons aussi que les projets soient significatifs. C'est ainsi

Vos dons viennent en aide à des personnes atteintes de cancer ainsi qu’à de petits bébés nés trop tôt.  Une fois par année, un chèque est remis à la campagne de l’Arbre de l’espoir (Fondation de l’Hôpital Dr.-Georges-L.-Dumont) et un autre, à l’Unité de soins néonatals intensifs de l’Hôpital de...

Faire un don

Grâce aux dons de nombreux cœurs généreux, nous avons amassé un peu plus de 160 000 $ depuis notre première campagne qui eut lieu en 2011.  En 2015, nous aimerions atteindre 40 000 $

Vous pouvez déjà contribuer en un...